MAIRIE DE VIX - VENDÉE
ACTUALITES
Calendrier
Météo

Météo à Vix

20 °C / Ensoleillé
Vent: NO de 22 km/h
Humidité: 78%
Auj
17/27 °C
Jeu
13/29 °C
Ven
17/27 °C
Sam
16/30 °C
ÎLE DE CHARROUIN

 

L’île de Charrouin est située sur la commune de VIX.

 

A vol d’oiseau, elle se situe à 15 kms de la baie de l’Aiguillon.

 

Elle est entourée de deux grands canaux : le Canal de Sablon et la Sèvre Niortaise sur ses pourtours est, ouest et Sud, qui fait la séparation de la Charente-Maritime et de la Vendée.

 

L’île représente la dernière trace de Marais Mouillés « traditionnels » à Vix (canaux, fossés, bois et prairies inondables ainsi qu’une grande richesse dans sa faune et sa flore.

 

La globalité de l’île représente 163 ha.

 

 

 

Charrouin est une zone humide qui se compose de différents milieux :

 

*   Les terrées, formées d’une association de frênes (taillés en « têtard »), de chênes pédoncules, d’ormes champêtres et de saules. Ces terrées sont favorables à l’installation des hérons cendrés (héronnières) et abritent aussi des espèces d’intérêt communautaire comme le milan noir et des espèces d’intérêt national, tels que le faucon hobereau et le faucon crécerelle, la couleuvre à collier, la genette et la loutre d’Europe.

 

Plusieurs autres espèces ont également été répertoriées.

 

*  Les futaies, qui abritent essentiellement des frênes communs.

 

*  Le sous-bois, peu représenté, regroupe quant à lui des prunelliers et des aubépines monogynes, nettement prometteur pour le développement de colonies de hérons pourpres.

 

 

 

En ce qui concerne la Flore, jusqu’à 244 espèces ont été recensées en 1987, 165 en 2001.

 

 

 

Un peu d’histoire : en 1969, après un long conflit entre partisans d’une agriculture intensive et défenseurs du patrimoine, l’Ile fut coupée en deux : au nord, une zone remembrée pour des cultures intensives et au sud, sur 100 ha, une réserve biologique acquise par le Conseil Général de la Vendée.

 

Désormais, faune, flore et paysages sont protégés, intégralement à l’est, mais ouverts à l’observation à l’ouest grâce à l’aménagement de sentiers piétonniers et un belvédère.